L’1terview – Nathalie Majcher créatrice de docteurbonnebouffe.com

3081DocteurBonneBouffe.com répond aux questions de l'1terview

L’1terview, c’est une série d’articles où nous partons à la rencontre de personnalités 1spirantes pour qu’ils nous parlent de leurs 1térêts, mais aussi (un peu) d’1sectes.

L’1troduction

Ce mois ci, nous sommes parti à la rencontre de Nathalie Majcher, Diététicienne-Nutritionniste. Elle a récemment lancé le site madieteticienne.fr ainsi que le blog  DocteurBonneBouffe.com en 2013 pendant ses études de commerce. C’est en décidant de reprendre son alimentation en main que Nathalie s’est passionnée pour la question jusqu’à créer son blog puis en passant son BTS diététique. en 2017.

L’1terrogatoire 

1. Qu’est ce que des protéines et à quoi sont elles importantes pour notre organisme ? 

N : C’est l’un des 3 macro-nutriments dont font aussi partie les glucides et les lipides.  Techniquement c’est une série d’acides aminés. Les protéines sont importantes car elles constituent toutes les cellules de notre organisme (muscles, cheveux, ongles, peau, globules rouges etc.). Elles permettent donc  de régénérer et réparer nos muscles et cellules qui sont endommagés continuellement au fil de nos activités. Elles ont aussi un petit rôle dans les défenses immunitaires, la transmission d’informations (ADN) ainsi que des fonctions énergétiques lorsque le corps n’a plus de glucides à brûler.

2. Quels éléments, autres que la protéine, recherchons nous dans une portion de viande, poisson ou autre type de protéine ? 

N : Il est évident que les viandes, œufs, poissons, ne sont pas constitués à 100% de protéines. On est plutôt en moyenne autour de 18%. En général, on recherche des oméga 3 (qui sont présents dans les poissons gras), des nutriments tels que le zinc, le magnésium ou le fer (que l’on trouve en grande quantité dans les viandes rouges).

3. Et y a t-il des protéines meilleures que d’autres ? 

N : Comme je l’expliquais les protéines sont des séries d’acides aminés. Et il y a une liste de 9 acides aminés essentiels dont on a besoin car notre corps ne sait pas les synthétiser seul. Donc, plus un aliment contient d’acides aminés essentiels plus c’est une « bonne » source de protéines. Les viandes, poissons, œufs ont généralement les 9 acides aminés en bonne quantité. Au contraire les protéines végétales ont besoin d’être complémentées car elles ne possèdent pas tous les acides aminés. C’est donc pour ça que l’on recommande de combiner des céréales et des légumineuses pour former, à eux deux, une source de protéine complète.

On pose ça la mais les insectes, eux aussi, contiennent tous les Acides Aminés 😉

4. Quelle quantité de protéines notre corps a t-il besoin quotidiennement pour être en bonne santé ? De plus, en France on nous a longtemps dit de manger de la viande à tous les repas. Mais est-ce vraiment nécessaire, voir même sain ?

N : Il est conseillé de prendre 0,8g par kilos de poids corporel et par jour. Soit 45g pour une personne de 58kg. Cependant c’est un chiffre à prendre avec des pincettes et à adapter selon l’activité physique et l’alimentation. Oui car on trouve de la protéine dans tous les ingrédients donc si on mange de façon équilibré on a clairement pas besoin d’une portion de viande à tous les repas.

Il faut savoir que les recommandations officielles évoluent beaucoup. En effet, on sait maintenant qu’il faut limiter sa consommation de viande rouge car à long terme et en grande quantité cela aurait un impact négatif  sur la santé. D’ailleurs pour la petite histoire, en 2017 la ministère de la santé a intégré le conseil de consommer des protéines végétales aux derniers rapports officiels.

Parfait ! Et du coup en 2018 ils intégrerons les insectes !  

5. Est-ce que « bonne bouffe » est antinomique de bien manger ? Avez-vous des techniques à nous donner ?

N : Pour moi c’est un GRAND NON car les deux sont clairement conciliables. On peut se faire plaisir en mangeant bien, c’est ce que je prôné depuis l’ouverture de mon blog. Pour cela je recommande surtout de lâcher prise. L’important est d’atteindre un équilibre sur la durée, alors autant s’éviter le stress et la frustration lors de petits craquages. Enfin, pour se faire plaisir et bien manger, je conseille d’être ouvert et curieux, tester de nouveau légumes, changer de produits, sortir de ses habitudes. La découverte vous apportera un plaisir gastronomique simple mais efficace.

6. Comment imaginez vous l’alimentation en 2050 ?

N : J’aimerais que le mouvement du bien manger, du bio et des préoccupations environnementales prennent plus d’ampleur. Ce serait fantastique qu’en 2050, les fruits, légumes et tous les produits soient bio et accessibles à tous.

7. Nous travaillons sur l’INsteak, une portion de protéine à base d’insectes texturé, que vous inspire cette façon de consommer des insectes ?

N : Ça serait super car les insectes ont de très nombreux avantages. J’ai d’ailleurs fais un article à ce sujet sur Docteurbonnebouffe. Mais même si visuellement ceci est clairement plus facile que des insectes entiers, je vous avoue que je doute (un peu) de la capacité des gens à consommer des insectes quotidiennement.

Challenge accepted !   

Petit bonus, 3 questions 1stantanées :

  • Quel est votre repas type pour une bonne bouffe ? Un pic nic sur les quai de seine avec des amis et de bon produits.
  • Vous êtes plutôt : ver ou verre ? Pour le moment, j’opte plutôt pour le verRE 😉
  • Avec qui rêvez vous de prendre un ver(re) ? Gordon Ramsay

View this post on Instagram

🍉Comment se faire plaisir sans culpabiliser ?🍉 J'ai reçu bcp de messages de votre part suite à mon post précédent sur le "lâcher prise alimentaire" et la question qui revenait le plus souvent est : "Comment lâcher prise face à l'alimentation ?", à savoir "Comment arrêter de culpabiliser constamment en mangeant ?"👽👽👽. Pour cela, vous devez tous ▶prendre conscience que : protéines, glucides et lipides sont tous les 3 indispensables pour notre santé🌼. Vous pouvez pas vous dire : "J'arrête tel aliment car c'est mauvais pour la santé" (pain, huile, frites, pâtes ou autre….). ▶Il n'y a pas d'aliments malsains, c'est la fréquence de consommation de cet aliment qui va déterminer si celui-ci va être bon pour vous ou pas et votre équilibre alimentaire😝😝😝. Exemple : vous pouvez ajoutez une cuillère à soupe d'huile ou autre dans vos salades ce soir, c'est délicieux et riche en acides gras essentiels notamment pour notre cerveau, mais n'en consommez pas à tous les repas. De plus, variez les huiles que vous utilisez (olive, tournesol, sésame…) car chaque huile a ses propres propriétés – et donc des nutriments différents pour notre organisme. Et c'est ainsi pour tous les aliments. Comme je le dis toujours : tout est une question d'équilibre🖒🖒🖒!! ➡➡➡ En photo : petit pique nique que j'ai fait cet été avec du bon vin, du bon pâté ramené de Corse, des cornichons, des tomates cerises et une gourmandise sucrée❤. C'est aussi ça la vie❤😄, pas vrai ?! #piquenique #paris #plaisir #alimentation #mangersainement #alimentationsaine #alimentationequilibree

A post shared by Docteur BonneBouffe 😎🍕🍟🍏🍅✌ (@drbonnebouffe) on

Articles récents :

  • C’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup ! Nous sommes très fi ...

    Lire la suite
  •   Eh oui, toutes les bonnes choses ont une fin ! Les participations à l'opération Faites du ...

    Lire la suite
  • A l'occasion de la Journée de la Terre, la fourmilière de JIMINI'S s'associe à la Fondation Nature ...

    Lire la suite
  • "Et je vous mets quelle sauce avec ?" 👨‍🍳 Mayo, ketchup, curry, béarnaise, blanche, barbecue, ...

    Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *