Retour à la grille

ALLERGIQUE AUX CRUSTACÉS ? ATTENTION AUX ALLERGIES AUX INSECTES !

Allergique aux crustacés ? Nous, on appelle ça un double châtiment, puisqu’en plus de ne pas pouvoir manger les merveilles de l’océan telles que les crevettes, crabes, langoustes, et autres délices, vous ne pourrez pas manger d’insectes non plus. Ça nous brise le cœur de vous l’annoncer mais… vous êtes par conséquent allergique aux insectes (dans la majorité des cas) !

Allergies aux insectes

Allergie aux insectes comestibles, le pourquoi du comment

Vous savez peut-être (ou probablement pas) que les insectes font partie de la grande famille des arthropodes. Dans cette joyeuse, on retrouve les insectes, les arachnides (dont font partie les araignées que l'on apprécie tant), mais aussi les crustacés ! Et en tant que proches cousins, insectes et crustacés partagent notamment un allergène en commun : la chitine, une molécule de la famille des glucides qui compose en grande partie l'exosquelette des insectes et la carapace des crevettes, crabes et autres homards et peut causer des inflammations chez les personnes sensibles. Vous l'aurez compris, mieux vaut être prudent, c'est pourquoi nous utilisons la mention "Allergènes de type crustacés" sur tous nos packagings et communiquons régulièrement sur le sujet.

Plusieurs degrés d'allergies aux insectes

Aujourd'hui on estime qu'entre 1 et 2% de la population sera allergique aux crustacés, présentant différents degrés de réactions allergiques pouvant aller de la simple démangeaison au gonflement, voir même parfois à un oedème de Quincke. La meilleure décision à prendre en cas de doute restera donc de ne pas manger d'insectes si vous pensez être allergique aux crustacés et d'éviter de faire déguster des insectes à des amis allergiques lors d'un repas ou d'un apéro entre amis.

J'ai mangé un insecte et je suis allergique, que faire ?

La première chose à faire, c'est de ne pas paniquer. C'est peut-être la première fois que vous mangez un insectes et les réactions allergiques ne sont pas systématiques. Si vous êtes fortement allergique aux crustacés vous avez peut-être un traitement qui peut être utilisé préventivement, on n'est jamais trop prudent. Le déclenchement d'une réaction allergique dépend également des quantités consommées, alors si vous venez de manger une boîte complète de molitors et que vous n'avez pas de traitement avec vous, nous vous conseillons de vous rendre en pharmacie pour vous procurer un traitement. En cas de forte réaction (oedème), ne prenez aucun risque et appelez les urgences sans tarder.

Vous l'avez compris, chez JIMINI'S, on ne plaisante pas avec les allergies alimentaires, alors en cas de doutes, restez aux chips et cacahuètes et consultez votre médecin !