Retour à la grille

3 CHOSES À SAVOIR AVANT DE MANGER DES INSECTES

Aujourd'hui on trouve de plus en plus de produits de toutes sortes à peu près partout. Les clients (vous, nous, tout le monde) ne savent pas forcément faire la part des choses dans l'offre qui leur est adressée : entiers, transformés, élevés en Europe, en France, en Asie ou ailleurs, bio ou pas bio...

On vous propose d'y voir plus clair grâce à ces 3 questions.

Est-ce que je peux manger des insectes ?

Comme nous l'expliquons sur la page dédiée aux allergies alimentaires, manger des insectes est fortement déconseillé aux personnes souffrant d'allergies aux crustacés. En effet, les insectes sont en quelques sortes des cousins des crustacés et contiennent les mêmes allergènes. Par ailleurs, posez la question à vos amis, cela ne vous coûtera pas grand chose et vous évitera de devoir faire un tour à la pharmacie. 

Dans le cas de la femme enceinte, il n'existe à l'heure actuelle, aucune contre indication en vigueur, néanmoins étant donné qu'il est déconseillé de consommer des aliments inconnus par le corps de la femme enceinte, nous optons pour le principe de précaution et déconseillons de manger des insectes durant la période de grossesse.

D'où proviennent les insectes et sont-ils de bonne qualité ?

D'ici quelques années, le fait de manger des insectes n'aura plus rien d'exceptionnel ! On espère bien que JIMINI'S y sera pour quelque chose, mais nous ne pourrons pas faire tout le boulot tout seul (même si on aurait adoré !). Il y a de plus en plus de nouveaux acteurs sur le marché qui sont prêts à tout pour vous faire manger des insectes de tous horizons. Mais au même titre que n'importes quels produits d'origine douteuse, vous pourriez avoir de mauvaises surprises en consommant des insectes achetés au près d'un vendeur peu scrupuleux.

Pour éviter les mauvaises expériences, nous vous conseillons de vous renseigner sur la provenance des insectes. Chez JIMINI'S nous avons choisi de travailler avec des producteurs européens qui nous garantissent une qualité et une traçabilité optimale et qui sont contrôlés par les autorités européennes compétentes. Hélas, dans la plus part des cas, les produits importés d'Asie et d'Afrique, ne répondent pas aux mêmes normes sanitaires qu'en Europe et les insectes sont souvent élevés dans des conditions opaques, des installations à leur alimentation (voir aussi notre sujet "pourquoi ne pas manger les insectes de son jardin"). Enfin on peut aussi se questionner sur la logique environnemental derrière l'importation d'insectes élevés au bout du monde par avion, pour finalement les commercialiser en France.

Le but de cette question n'est pas de se faire peur, mais ce n'est pas un hasard si la Belgique a été le premier pays à interdire la mise sur le marché d'insectes élevés hors Union Européenne. 

Par quels insectes ou produits commencer ?

Bien qu'il y ait autant de réponses possibles que de goûts dans la nature, nous pensons qu'il vaut mieux éviter les insectes façon Koh-Lanta (comprendre ici, les insectes énormes et complètement flippant du type punaise d'eau géante, vers de mopane et autres) et privilégier les petits insectes du type Molitors et grillons. Le criquet, bien qu'il soit plus impressionnant, n'est finalement pas plus grand qu'une crevette et conviendra également. Si vous n'avez jamais mangé d'insectes, commencez par des insectes assaisonnés et déshydratés, ou même pourquoi pas, des barres protéinées à la farine d'insecte qui retirera toutes barrières visuelles au produit. Si vous vous sentez d'attaque pour vous cuisiner un plat à base d'insectes, goûtez-en quelques-uns avant de les intégrer à votre recette, vous en découvrirez le goût "nature". L'occasion compte beaucoup également, en effet privilégiez plutôt une barre protéinée à 9h30 du matin qu'une boîte de molitors ail & fines herbes, vos amis vous remercieront (pour l'haleine). 

Une chose est certaine, en général, vous préfèrerez croquer votre premier insecte accompagné d'amis, alors discutez-en, rassurez les plus craintifs, mais n'essayez pas de forcer les plus récalcitrant. Après tout, manger des insectes doit rester un plaisir et pas une obligation !