Domitille propose des insectes à manger à ses invités sur W9 !

1230Menu avec des insectes à manger

Aujourd’hui, nous avons interviewé Domitille, qui a participé à Un Dîner Presque Parfait sur W9, le 19 octobre 2015. Et il faut dire qu’elle a fait dans l’originalité ! Avec un menu intitulé « Des pattes et des ailes », elle a surpris tous ses convives parisiens. Domitille a cuisiné des insectes Jimini’s, première gamme d’insectes à manger en France.

Dressons d’abord le portrait de Domitille avant qu’elle ne réponde à nos questions. Jeune étudiante en hôtellerie de 21 ans, Domitille est une sportive et combattante dans l’âme. Elle se sent concernée par les problèmes auxquels le monde devra faire face dans quelques années en matière de nourriture. En bref, elle est convaincue que les insectes à manger, source de protéines, sont une bonne alternative à la viande. Nous lui en avons demandé un peu plus sur l’expérience Un Dîner Presque Parfait.

Les insectes comestibles passent à la télé


 

  • Domitille, tu as participé à l’émission « Un Dîner Presque Parfait ». Pour commencer, pourrais-tu nous expliquer ce qui t’a séduit dans l’idée de préparer des insectes à manger à tes invités ?

J’ai aimé faire découvrir une autre manière de se nourrir. En France, il est vrai que l’on n’a pas l’habitude d’entendre parler des insectes à manger. Ce fut un véritable challenge de faire goûter des insectes à des inconnus dans une émission télévisée.

  • Tu as mis des insectes dans tous tes plats, peux-tu nous présenter la carte que tu as proposée à tes invités ?

En entrée, j’ai fait des briques de feta-miel-basilic avec des molitors écrasés, pour éviter que les invités ne sachent tout de suite ce que c’était. Pour l’apéritif, j’ai fait un rouleau de printemps avec des concombres, des carottes, du poulet et des molitors. Tous les insectes étaient natures. Pour le plat principal, j’ai réalisé un wok aux criquets avec concombres,  carottes et vermicelles. Enfin en dessert, j’ai fait un gâteau au chocolat avec une petite nougatine, et à l’intérieur du gâteau des criquets.  Et sur la nougatine, j’ai rajouté des molitors.

  • Certains invités semblaient réticents à l’idée de manger des insectes. Penses-tu qu’il faille obligatoirement être une sorte de « Lara Croft globe-trotteuse aventurière » pour en manger ?

Je ne pense pas qu’il faille forcément avoir voyagé partout (notamment en Asie), pour manger des insectes. J’ai moi-même découvert les insectes apéro en France grâce à Jimini’s. Aujourd’hui il n’y a pas besoin d’aller très loin pour consommer des insectes à manger, à Paris par exemple  on en trouve partout. Personnellement je vais à Pigalle pour me fournir en insectes comestibles. Je suis convaincue que les insectes à manger peuvent trouver leur place en France.

  • En dehors d’Un Dîner Presque Parfait, cuisines-tu et manges-tu souvent des insectes ? As-tu des préférences ?

Je les cuisine rarement, ce fut pour moi une grande première de cuisiner des insectes à manger. Cependant j’en mange régulièrement, notamment les insectes Jimini’s, à l’apéritif.  Mes préférences se portent sur les criquets et les nouveaux grillons.

  • On a eu l’impression que l’émission était très théâtralisée, que chacun jouait un rôle… Peux-tu nous en dire plus sur la manière dont ça s’est déroulé ?

Il est vrai qu’on est conduit à dire certaines choses et à en omettre d’autres, c’est relativement déguisé… Les invités sont des personnages, comme la jeune femme qui a refusé de mettre sa main dans le pot lors de l’animation  à l’apéritif.  Toutefois, chaque personne reste elle-même. Le tournage est également long, et comme c’est filmé, il ne s’agit pas d’un repas entre amis comme on les connaît.  Finalement, je me suis beaucoup amusée à attendre leur réaction. J’ai tout de suite compris, en les voyant arriver, que ce serait plus difficile que prévu de tous leur faire goûter aux insectes. Tous n’étaient pas ouverts à cette découverte, mais j’ai eu de la chance car la moitié de mes convives ont tout mangé.

  • Chez JIMINI’S, on a eu l’eau à la bouche devant ton croquant chocolat/criquets, accepterais-tu de nous en donner la recette ?

Bien sûr ! Il s’agit au départ de faire un gâteau au chocolat classique (et pas des plus légers) : 500g de chocolat et 500g de beurre qu’on fait fondre ensemble. On rajoute ensuite 250g de sucre, 5 œufs et une cuillère à soupe de farine. J’ai décidé de mettre le tout dans des ramequins individuels pour chaque invité. On rajoute ensuite les criquets. On met la préparation au four à 180°C pendant 25 minutes. La nougatine se prépare comme du caramel classique, avec du sucre et de l’eau. J’ai mis les molitors à la fin pour que ce soit joli, sur la nougatine étalée au-dessus du gâteau au chocolat. D’où l’idée d’un gâteau « croquant », avec les criquets et la nougatine.

 

Voilà, vous avez tous les éléments nécessaires pour réaliser un dessert original avec les produits Jimini’s ! Pour découvrir d’autres recettes à base d’insectes à manger, vous pouvez revoir l’émission ou venir découvrir les autres recettes du blog. Nous remercions Domitille pour ce partage d’expérience, et lui disons bravo pour son audace et son dynamisme au cours de l’émission ! Elle a su faire découvrir à ses invités et aux 370 0000 téléspectateurs ce soir là les bienfaits des insectes à manger (notons un record d’audience non négligeable pour la saison !). On regrette juste que les émissions de téléréalité se cantonnent à des réflexions Koh-lantaises à propos des insectes !

Julie C.

Articles récents :

  • C’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup ! Nous sommes très fi ...

    Lire la suite
  •   Eh oui, toutes les bonnes choses ont une fin ! Les participations à l'opération Faites du ...

    Lire la suite
  • A l'occasion de la Journée de la Terre, la fourmilière de JIMINI'S s'associe à la Fondation Nature ...

    Lire la suite
  • "Et je vous mets quelle sauce avec ?" 👨‍🍳 Mayo, ketchup, curry, béarnaise, blanche, barbecue, ...

    Lire la suite

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *