« Je crois que manger des insectes peut changer le monde » Florian du blog Entomove

1072Manger des insectes peut changer le monde

Après deux articles où je vous racontais les aventures si l’on souhaitait manger des insectes en Europe, voici le moment des présentations… Pour introduire cet article, voici une expression que mes amis utilisent souvent « Ah oui Florian, celui qui croit que manger des insectes va changer le monde ». Alors, prenez une boîte de Molitors et installez-vous confortablement, c’est parti !

Qui es-tu Florian Nock ?

Je m’appelle Florian, j’ai 28 ans et je vis à Strasbourg. Passionné de sciences et nature, j’ai étudié les sciences physiques pour terminer par un Master en environnement. Suite à des problèmes de poids durant mon enfance, je me suis également intéressé à la nutrition. Ah oui, j’allais oublier : je mange des insectes (j’en élève aussi chez moi !)

Comment t’es venu cette idée de manger des insectes ?

Après plusieurs « petits boulots » sans rapport avec mon diplôme, je me suis remis en question. Je recherchais quelque chose qui aurait un sens pour moi et qui pourrait également apporter quelque chose aux autres. J’ai pris mes différentes passions : une poignée d’environnement et de nutrition, un soupçon de cuisine et de sciences, on y ajoute un brin de folie, de l’amour et on mélange le tout : « Je sais ce que je vais faire de ma vie, manger des insectes et développer cette pratique ! »

Comment s’est développée cette idée ?

Lorsqu’en 2011, j’ai commencé à en parler, personne ne croyait à cette idée… En parallèle, une opportunité de travailler à Tahiti s’est présentée, je n’étais pas prêt, allons bosser sous les cocotiers, manger des insectes, cela attendra ! Lorsque je suis rentré après quelques soucis, j’ai découvert qu’une usine de production d’insectes ouvrait ses portes en France. Je devais suivre mon cœur et me lancer ! J’ai repris mon emploi afin d’étudier le sujet et commencer un élevage de molitors. Mes connaissances, ma passion et mon élevage grandissaient mais c’était difficile de me lancer seul…

Comment en es-tu arrivé à ce blog « Entomoveproject » ?

En août 2014, je me suis rendu à Montréal afin d’assister à une conférence pour rencontrer des gens et manger des insectes.(J’ai également rencontré Bastien et croqué mon premier Criquet curry fruité !). A l’issue de celle-ci où j’ai effectivement rencontré plein de personnes géniales (Oui Bastien, tu en fais aussi partie !), je discutais avec Dave Gracer, un de mes modèles et précurseur dans le domaine. Il me dit quelque chose qui me marqua : « Tu sais, t’as un petit quelque chose en plus avec tes idées, tu devrais faire quelque chose ». Dès mon retour, c’était décidé : j’ai demandé un licenciement à l’amiable, quitté mon appartement pour retourner dans le nid familial afin de m’investir à 100% sur les études : un programme « manger des insectes ». En parallèle, il y a ce blog pour rester en contact avec mes amis américains, partager mes idées et surtout rencontrer du monde ; une petite fourmi ne fait pas grand chose toute seule ; cela marchera ! (la preuve, je suis là. Jimini’s ne le sait pas encore, mais je vais demander une rémunération en Criquets Paprika…)

Revenons à nos criquets, pourquoi crois-tu que manger des insectes va changer le monde ?

La nourriture c’est la vie. Elle nous permet d’avoir de l’énergie, mais c’est aussi un moteur social, économique et une source de plaisir. A l’heure actuelle, la nourriture, pourtant en abondance ici, peut-être source d’angoisse et sa production a un impact sur l’environnement. Ailleurs, elle manque. Les insectes, quant à eux, sont un aliment formidable à bien des égards. En Occident, nous essayons de réconcilier la nourriture saine avec le plaisir tout en y ajoutant de nouvelles alternatives durables, manger des insectes pourrait en être une. Dans les pays en voie de développement, cette alternative serait également un pas en avant. Il y’a actuellement 2037 espèces d’insectes comestibles répertoriées, il y’a au moins autant de belles raisons de manger des insectes !

Pourquoi écrire sur le blog Jimini’s ?

Quand Jimini’s m’a proposé l’idée, je n’ai pas hésité et j’ai bondi tel un criquet sur l’occasion. Leurs insectes sont délicieux et présentés sous leur meilleur profil. Ils proviennent d’un élevage Européen garantissant une qualité maximale. De plus, avec l’enthousiasme de l’équipe, ils donnent une belle image décontractée de l’entomophagie.  Avec Jimini’s, manger des insectes c’est aussi amusant !

Un petit mot pour la faim ?

Beaucoup souhaitent que manger des insectes soit quelque chose de normal, de banal. Pour Jimini’s et moi, en tant que précurseurs, vous serez toujours exceptionnels et nous continuerons à vous le faire ressentir à chaque croc croustillant. Car non, manger des insectes en France et en Occident n’est pas « banal » et il y’a une raison pour que vous soyez passé à l’action. Que ce soit votre envie de découverte, votre ouverture d’esprit, un petit côté rebelle, un goût pour la bonne nourriture ou encore un geste pour les générations futures, cela veut dire beaucoup pour nous car « Dis moi ce que tu manges, je te dirais qui tu es« . Pour finir « On est ce que l’on mange » et les insectes c’est quand même la classe animale la plus cool, nombreuse, diversifiée et prospère… Vous allez vous sentir pousser des ailes de criquets lors du prochain apéro ! On se retrouve bientôt ici, en attendant rejoignez-moi sur EntoMoveProject pour tout découvrir sur mes aventures et obtenir plus d’informations sur les insectes à manger.

Florian

Articles récents :

  • Halloween fait vraiment partie de nos fêtes préférées chez JIMINI'S 🎃 Alors pour cette année, ...

    Lire la suite
  • On vous annonçait au début de l'été notre certification ISO 22000. On revient plus motivés que jamais ...

    Lire la suite
  • 2019, vous êtes déjà dans le futur ! Quelles étaient les prédictions pour 2019 il y a 50 ans ? ...

    Lire la suite
  • C’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup ! Nous sommes très fi ...

    Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *