Dans quels pays vous croiserez des insectes à manger pendant vos vacances ?

1125

Les insectes à manger ne sont pas des aliments si insolites et loufoques que l’on pense. Lorsque l’on quitte un peu nos contrés occidentales, on s’aperçoit vite que nous sommes en fait le seul continent à ne pas considérer les insectes à manger comme un aliment à proprement parler.

Alors pendant que vous crapahutez aux quatre coin du monde pendant vos vacances, on vous fait un topo des différents pays où vous pourrez déguster avec joie et appétit chenilles, guêpes, fourmis ou toutes autres bébêtes à six pattes.

Les asiatiques culturellement très friands d’insectes à manger !

Les vacances en Thaïlande ne riment pas uniquement avec plages de sable fin et Full Moon Party. Elles peuvent aussi vous permettre de faire de délicieuses découvertes culinaires. Là bas, vous croiserez sans trop de difficultés des vendeurs ambulants d’insectes à grignoter. Vers de bambous, vers à soie, scorpions, sauterelles et grillons frits seront donc au menu, à manger comme de délicieuses petites chips !

Lors de votre séjour au pays du soleil levant, vous pourrez aussi sans doute vous essayer à l’entomophagie ! Au Japon, dans certaines régions, vous pourrez apprécier un savoureux plat à base de larves et nymphes des Guêpes Vespula bouillis avec du saké, du sucre et de la sauce soja, le tout étant généralement mélangé à du riz, sans oublier les cookies, préparés avec ces mêmes larves.

En Afrique, à quelle sauce trouverez-vous vos insectes ?

A l’occasion d’un séjour bronzette, rando et plage sur l’île de La Réunion, on vous conseille d’expérimenter le « caviar réunionnais » autrement dit : les larves de guêpes. Cuisinées en Cari, les larves de guêpes sont mijotées avec de la tomates, du curcuma, de l’ail et un oignon… il parait que c’est délicieux !

Vous pensiez vous faire de merveilleuses sessions surf ou des safaris exotiques en Afrique du Sud ? Profitez en pour faire un détour gastronomique en vous régalant avec des insectes à manger. Là bas, vous pourrez tester des Chenilles à la moambe, une sauce à base de noix de palme ou les vers de Mopane, très prisés dans le pays.

Si vous passez par le Burkina Faso, vous trouverez aurez également l’occasion de goûter quelques chenilles de karité, à condition qu’il en reste sur les marchés après la saison des pluies !

L’Amérique Latine non plus n’est pas en reste.

Sur ce blog on vous parle régulièrement des insectes à manger les plus typiques du Mexique alors évidemment les Chapulines et le Mezcal, c’est So 2014 ! Non cette fois, lors d’un séjour touristique au pays des sombreros et des hommes moustachus on vous conseille de tester un met raffiné et assez coûteux : des Escamoles. Ce sont des œufs de fourmis consommés généralement à l’apéritif sur des petites tortillas tartinées au guacamole.

La Colombie regorge de richesses touristiques et culturelles, mais elle vous réserve aussi de belles surprises culinaires dont une à base d’insectes à manger. Les Hormigas Culonas, ou en français, les fourmis à grosses fesses, sont consommées dans leur plus simple appareil, grillés à la poêle avec une touche de sel.

Alors après ce petit tour du monde, on espère avoir suffisamment attiré votre curiosité pour que vous ayez envie de découvrir les insectes à croquer, que vous soyez en vacances, à Paris, Bruxelles, Marseille ou encore Brest 🙂

D’ailleurs en France, on peut déjà retrouver les insectes à manger dans les émissions culinaires !

Articles récents :

  • insectes à cuisiner

    Si demain vous receviez, chez vous, des insectes à cuisiner, quel plat mijoteriez-vous avec ? C’est le moment de le décou ...

    Lire la suite
  • JIMINI'S interviendra à Insectinov

    Cette année, pour la deuxième édition d'Insectinov, les entopreneurs -comprenez les entrepreneurs ...

    Lire la suite
  • manger des insectes- questions réglementaires

    Comme nous l'évoquions dans notre dernier article, la législation Suisse a évolué récemment face à l ...

    Lire la suite
  • A quand le steak d'insectes JIMINI'S

    En 2015, nous vous avions décrit une possible évolution des lois concernant la commercialisation des insect ...

    Lire la suite

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *